<---- -->
Oxalis articulata

Oxalis articulé





Home
2008-2018 ©Imhof Jean-Pierre
Dernière modification le : 27/01/2018



  1. Origine / signification du nom
    • Oxalis du grec "oksalis" = rumex, oseille


  2. Description / caractéristiques
    Sujet Description d'après "Wikipedia"
    Aspect
    1. Plante vivace,
    2. Tige souterraine naissant d'un bulbe profond, portant des bulbilles isolées
    Fleurs
    1. Inflorescence: cymes de 3-30 fleurs, portés par de longs pédicelles roses.
    2. Fleurs rose vif
    3. Pétales parcourus de stries foncées, obcordés.
    4. Sépales 5, verts
    Feuilles
    1. Feuilles toutes basales, en rosette dense, longuement pétiolée.
    2. 3 folioles, obocordées
    Fruit
    • Capsule




  3. Fréquence en Suisse
    Cultivé

    Parfois subspontané, Tessin



  4. Liste rouge et protection de la flore

  5. Statut suisse = NE
    Légendes:
    • Indications entre ()= pris en compte en 2002, sorti des listes en 2016 (Néophytes)
    • Non menacé
      • LC = Non menacé;
      • NT = Potentiellement menacé
    • Menacé
      • VU = Vulnérable
      • EN = En danger
      • CR = Au bord de l'extinction
    • Eteint
      • RE = éteint régionalement
    • Données insuffisantes, non évalué ou absent
      • DD = Données insuffisantes
      • AB = Absent
      • NE = Non Evalué

  6. Protection en Suisse
    Non protégé



  7. Protection internationale
    Non protégé



  8. Sources principales
    1. Guides et livres
      • Flora helvetica, Flore illustrée de Suisse,
        Konrad Laubert, Gerhart Wagner, Andreas Gygax (5ème édition, 2018, chez Haupt)
      • OFBL= Les Orchidées de France, Belgique et Luxembourg, 2ème édition.
        Parthénope ﺓdition, Mèze 2005.
      • Guide des orchidées de France, de Suisse et du Benelux.
        Pierre Delforge. Delachaux et Niestlé, Paris, 2007, 2012.
      • Flores Silvestres de las Islas Canarias.
        D. Bramwell, Zoë Bramwell, 1990, Editorial Rueda, Madrid.
      • Orchidées d'Europe, d'Afrique du nord et du proche Orient
        Pierre Delforge. Delachaux et Niestlé, 4ème édition, avril 2016, Paris
    2. Les sites